merci-t-a-tous-toutes

Projet qui amplifierait les embouteillages sur le périphérique nantais et déplacerait l'activité du Sud Loire vers le Nord Loire

« Le projet de nouvel aéroport est bon pour le développement économique et pour l’emploi »

argument massue de ceux qui soutiennent le projet. Qu’en est-il ?

 

De 1700 à 2000 emplois seraient transférés du Sud de Nantes


(là où se trouve l’aéroport actuel) au nord de Nantes (NDL). Source CETE Ouest- 2011

 

Les emplois susceptibles d’être transférés

 

Activité

Emplois estimés

Transport aérien de passagers et de fret

env 650

Affrètement, organisation transp, manutention

env 250-300

Services auxiliaires des transports aériens

148

Sécurité privée

138

Hôtels et hébergements similaires

40

Location voitures

53

Services Etat

233

CCI / AGO

env 150

Commerces, restauration, tours opérators

Tableau extrait de l’étude

du CETE Ouest, février 2011

nv 150

TOTAL

env 1850

Tableau extrait de l’étude du CETE Ouest, février 2011

 

 

Il y a des incertitudes mais on déduit de l’étude que 1100 emplois sont sûrs de passer du Sud au Nord  (compagnies aériennes, 420 ; emplois publics, 371 ; transport et fret 300).

 

La fermeture de l’aéroport de Nantes Atlantique fragiliserait le site d’Airbus qui se trouve à proximité (2000 emplois). Après moultes hésitations, il semble acquis que la piste et un minimum d’équipements resteraient pour Airbus.
Mais qui va assurer, payer le fonctionnement de cette piste ? Non résolu à ce jour.

 

Il y a déjà un déséquilibre entre le sud et le nord de Nantes du point de vue des emplois :
plus d’emplois dans les quartiers et communes nord de Nantes. En 2008, la répartition des emplois salariés sur l’agglomération (hors Est et Ouest est la suivante :

  • 128 000 quartiers et communes nord de Nantes

  • 47 400 quartiers centre

  • 69 700 quartiers et communes sud de Nantes

Une des conclusions de l’Agence d’Urbanisme de l’Agglomération Nantaise au sujet du devenir de la zone qui serait libérée par le transfert d’aéroport : « Poursuivre le rattrapage de l’emploi ». Source réunion publique à Bouguenais, mai 2010.

 

De 70 % à 80% de ceux qui occupent ces emplois transférables habitent au Sud-Loire :
leurs déplacements quotidiens aggraveraient les bouchons journaliers, sud nord le matin, en sens inverse le soir.

Source : fiche ACIPA N° 8

engagement-explications-basdepage

basdepage1-facebookbasdepage2-twitterbasdepage3-youtubebasdepage4-fluxrssbasdepage5basdepage6-acipabasdepage7-zadbasdepage8-scoopit
Accueil | Pourquoi ? | Accès à NDDL | Organiser la mobilisation | Je m'engage | Je fais un don | DOSSIER DE PRESSE | Contact | Mentions légales  -
Conception © 2013 Chaîne Humaine Citoyenne contre le projet d'aéroport de Notre Dame des Landes - Tous droits réservés
- www.chaine-humaine-stop-aeroport.org   Propulse par Joomla